les chiffres essentiels de la filière photovoltaïque à fin juin 2014 ( 1 er semestre 2014 )

1.1. Chiffres clefs

Installations photovoltaïques raccordées au 30 juin 2014 Le parc photovoltaïque raccordé représente une puissance de 4 763 MW dont 311 MW sur le réseau de RTE, 4 133 MW sur le réseau d’ERDF et 227 MW sur les réseaux des ELD ; Le parc photovoltaïque raccordé depuis fin décembre 2013

progresse de 397 MW. Ce volume raccordé au premier semestre 2014 représente une progression du parc de 9 %


File d’attente des raccordements au 30 juin 2014

La file d’attente de raccordement des installations photovoltaïques aux réseaux de RTE et d’ERDF est de  2 527 MW au 30 juin 2014 contre 2 415 MW au 31 décembre 2013.


Production photovoltaïque du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014 

La production photovoltaïque du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014 s’élève à 5,5 TWh soit une progression de 18 % par rapport à la période précédente ; Le facteur de charge moyen pour la période du 1er juillet 2013

au 30 juin 2014 est de 14 % ; Le taux moyen de couverture de la consommation par la production photovoltaïque est de 1,2 % pour la période.


1.2. Actualités

Révisé en mars 2011, le tarif d’achat est désormais indexé tous les trimestres en fonction du volume des projets entrés dans le mécanisme de soutien lors du trimestre précédent. Le tarif est également fonction du degré d’intégration des panneaux photovoltaïques dans le bâti et de la puissance de l’installation. Au-delà de 100 kWc, le système de soutien passe par des appels

d’offres. La procédure est simplifiée pour le segment allant de 100 à 250 kW et ordinaire au-delà.


Suppression de la bonification tarifaire pour les installations inférieures à 100 KWc

En janvier 2013, une bonification tarifaire allant jusqu’à 10 % a été mise en place pour les installations de puissance inférieure à 100 kWc qui comportent des modules dont les étapes clés de fabrication sont localisées en Europe. Cette bonification a été supprimée en avril 2014 suite à une mise en demeure de l’Etat

français par la Commission européenne. Cette bonification a participé à la hausse des raccordements

constatée au premier semestre 2014. Depuis son annulation, le segment résidentiel accuse un net ralentissement, et le segment professionnel inférieur à 100 kWc est à l’arrêt, le niveau des tarifs seuls étant désormais trop bas pour développer de nouveau projets. Néanmoins une revalorisation du tarif pour les installations inférieures à 100 kWc est attendue pour le quatrième trimestre 2014.


Appel d’offres pour les installations supérieures à 100 KWc De nouveaux appels d’offres sont annoncés d’ici fin 2014 pour relancer la filière. Depuis 2011, le volume total lancé par appel d’offres pour les installations supérieures à 100 KWc a été de 1 270 MW, soit environ 420 MW par an. La durée observée entre le lancement de deux appels d’offres successifs (puissance supérieure à 250 kWc) est actuellement d’environ 18 mois. 

2.1. Parc photovoltaïque raccordé au 30 juin 2014

Le parc photovoltaïque de France métropolitaine s’élève à 4 763 MW, soit une progression de 9 % depuis décembre 2013. Le volume raccordé au premier semestre est de 397 MW. Ce volume correspond à un doublement de la capacité raccordée par rapport au premier semestre de 2013. Le parc photovoltaïque est en majorité raccordé sur le réseau public de distribution (93 %) avec 4 133 MW sur le réseau d’ERDF,

227 MW sur les réseaux des ELD et 93 MW sur le réseau d’EDFSEI en Corse. Le réseau de RTE accueille, avec 311 MW, 7% de la puissance photovoltaïque installée.


La région Provence-Alpes- Côte d’Azur accueille le parc photovoltaïque le plus important avec 727 MW, suivie par l’Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon qui dépassent les 400 MW raccordés chacune. Les régions de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et Pays de la Loireconcentrent 62 % de la puissance photovoltaïque raccordée en France métropolitaine.


Cinq régions concentrent plus de 65 % des nouvelles capacités raccordées au premiersemestre 2014, soit 264 MW sur 397 MW raccordés en France métropolitaine. Avec 86 MW installés, la région Aquitaine est celle dont le parc photovoltaïque a le plus augmenté au premier semestre 2014.

    Bilan du parc photovoltaïque français raccordé au réseau de distribution fin mars 2013

 

La puissance raccordée au réseau de distribution sur l’ensemble du territoire français (métropole + outre-mer) durant le 1er trimestre 2014 104,24 MW, soit une progression de 35% par rapport au dernier trimestre 2012 76,79MW. 

 

Le parc cumulé atteint donc 3,627 GW fin mars (+2,96% par rapport à fin 2012), hors centrales solaires connectées directement sur le réseau de transport RTE (évaluées à 312 MW). Cette croissance, qui s’essoufflait depuis 5 trimestres consécutifs, affiche un maintien en ce début 2013.

En parallèle, la puissance en file d’attente apparaît en décroissance. Elle atteindrait 2,304 GW contre 2,437 GW fin 2013. en Métropole, les installations supérieures à 36 kVa représentent toujours 93% de la puissance en attente de raccordement et les seules installations entre 1 et 12 MW représentent plus de 72% de cette puissance. L’origine de ces ratios est due à la publication, fin juillet, des résultats de l’appel d’offres d’installations supérieures à 250 kW. Les projets ont donc fait, dans les mois suivants, l’objet de demandes de raccordements.

 

Au niveau des régions métropolitaines, Sud-Ouest et Méditerranée concentrent toujours 60% du parc raccordé, 65% de la puissance en file d’attente et représentent plus de la moitié des demandes de raccordements enregistrées au cours du 1er trimestre 2013. Au niveau métropolitain, ces demandes affichent une forte baisse (-62%) par rapport au dernier trimestre 2012 (195,9 MW contre 516,9 MW). Cependant, ce fort volume en fin 2014 peut, lui aussi, trouver sa source dans la publication des lauréats de l’appel d’offre > 250 kW.

 

Le parc raccordé national

En métropole, le volume raccordé durant le 1er trimestre 2013 est en hausse de 3,22% par rapport au 4ème trimestre 2012. Le parc métropolitain raccordé fin mars atteint donc 3 226,6 MW.

Au cours du trimestre, seule une centaine de MW a été raccordée en métropole (contre 65,8 MW au 4ème trimestre 2012 et 133,6 MW au 3ème trimestre). Le volume raccordé par trimestre affiche globalement une tendance baissière depuis plusieurs trimestres.

En Corse et dans les Dom-Com, après avoir progressé depuis début 2012, la puissance raccordée par trimestre marque le pas dès le dernier trimestre 2012 où seuls 11 MW avaient été raccordés. Au cours du 1er trimestre 2013, le volume raccordé ne dépasse pas 3,5 MW. Ainsi, le parc Corse et Dom-Com n’affiche qu’une très faible croissance que de 0,89% pour atteindre 401 MW raccordés.

 

Au niveau national (métropole + outre-mer), la France dispose donc d’un parc photovoltaïque raccordé de 3 628 MW, soit une croissance de 2,96% depuis fin 2012.

 

 

Le Grenelle de l’Environnement prévoit pour le photovoltaïque, un objectif de 5 400 MWc cumulés d’ici 2020.