Quelles sont les exigences de la RT 2012?

 

La Réglementation Thermique 2012 présente trois principales exigences: le besoin bioclimatique, la consommation énergétique et le confort en été que nous allons détaillé.

 

L'exigence d'efficacité énergétique minimale du bâti

 

Le besoin bioclimatique d'un bâtiment est représenté par l'indicateur Bbio qui représente l'exigence de performance énergétique minimale pour un bâtiment. Ce coefficient doit optimiser la conception de la bâtisse en limitant les besoins notamment liés au chauffage et à la climatisation. Cet indicateur doit, de ce fait, être inférieur à un certain niveau Bbio max qui est mesuré suivant la localisation, de l'altitude mais aussi selon l'usage qui sera fait du bâtiment.

 

Le besoin bioclimatique est mesuré suivant la qualité de la conception et de l'implantation de la construction indépendamment des systèmes d'énergie mis en place, comme le chauffage. Il s'agit donc de voir comment la construction seule est en mesure de limiter les besoinsen chauffage, en rafraîchissement et en éclairage sans avoir recours à un appareil énergétique.

 

 

Cette évaluation de la qualité de la conception et de l'implantation de la construction doit être optimale à l'aide d'un certain nombre de facteurs évoqués dans le schéma ci-dessus:

 

Isolation de la toiture

 

Traitement de l'étanchéité à l'air des fenêtres

 

Protection solaire pour limiter l'apport de soleil en été

 

Fenêtre double vitrage

 

Orientation des baies vitrées au Sud afin dé récupérer la lumière et la chaleur, notamment en hiver

 

Bonne inertie de la dalle pour un meilleur confort thermique

 

Isolation des murs extérieurs

 

Garage au Nord

 

Masque végétal au Nord

 

Ainsi, pour éviter d'utiliser les systèmes utilisant de l'énergie dans la maison, l'idéal est évidemment de renforcer l'isolation et de valoriser l'éclairage naturel avec les apports du soleil.

 

Toutefois, vous devez savoir que l'indicateur Bbio doit être fournit lorsque vous déposez votre permis de construire.

 

Avec cette nouvelle réglementation thermique, vous comprenez aisément que les chauffe-eau et chauffage, thermodynamiques ou solaires, seront fortement recommandés pour profiter des ressources naturelles afin de limiter les consommations d'énergie.

En effet, répondre à ce besoin bioclimatique aura des conséquences sur les équipements traditionnels qui sont utilisés quotidiennement par les habitants d'une maison: le chauffage, la climatisation, l'éclairage...

 

De ce fait, la réponse à cette exigence bioclimatique apporte nécessairement des changements sur les constructions et sur le concept qui est vraiment innovant et jamais vu en Europe. D'ailleurs, plusieurs labels comme le Label BBC fixent des exigences spécifiques à propos de l'isolation ou des besoins liés au chauffage afin de mieux répondre à la RT 2012.

 

 

Afin de limiter vos consommations d'énergie inutilement, il est fortement recommandé de renforcer l'isolation thermique de votre maison! Pour tout connaître de l'isolation, venez lire notre rubrique sur l'isolation!

 

 

Pour limiter vos consommations d'énergie dans votre maison et, du même coup, respecter cette nouvelle réglementation, installez un appareil faisant appel aux énergies renouvelables! Pour cela, venez vous informer sur toutes les solutions qui s'offrent à vous!

 

 

 

L'exigence de consommation conventionnelle maximale d'énergie primaire

 

 

Cette deuxième exigence se préoccupe de la consommation de vos appareils de chauffage, de climatisation, d'éclairage, de production d'eau chaude ainsi que des pompes et des ventilateurs. Elle vise à limiter les consommations d'énergie dans le secteur du bâtiment. Le Cepmax est l'indicateur qui est utilisé pour évaluer cette exigence, il estime que le Kilowattheure idéal par M², par foyer et par an sera fixé à 50KWh/M²/an d'énergie primaire consommée. Cette estimation sera modifiable selon la localisation, l'altitude, l'utilisation faîte des bâtiments, la superficie des logements, l'émission de gaz à effet de serre.

 

Par ailleurs, le bois-énergie reconnu pour ne contenir que très peu de CO2 et les réseaux de chaleur les moins émetteurs de dioxyde de carbone bénéficient d'une modulation à propos de l'émission de gaz à effet de serre qui ne doit pas dépasser 30%. Les nouvelles constructions peuvent alors profiter de ces ressources avantageuses grâce à cette limite.

 

Ainsi, non seulement votre maison doit respecter une certaine performance énergétique, vous devez aussi avoir recours à des équipements énergétiques performants à haut rendement, mais votre habitation doit également être équipée de systèmes à énergie renouvelables pour réduire vos consommations d'énergie.

 

 

De ce fait, pensez à optimiser la consommation d'énergie des divers équipements de votre habitation en étudiant les pistes suivantes proposées dans le schéma ci-dessus:

 

Panneaux solaires photovoltaïques

Ventilation performante naturelle

Chaudière à condensation, à granulés bois...

Plancher chauffant

Gestion automatique des protections solaires et des ouvrants

Chauffage thermodynamique

Chauffe-eau thermodynamique ou solaire.

 

Evidemment ce sont des pistes parmi d'autres que nous vous avons proposées. Mais pour vous guider dans votre choix d'acquisition de systèmes à énergie renouvelable, informez-vous sur tout ce que vous souhaitez savoir ici!

 

Enfin, en ce qui concerne le logement collectif, le Cepmax est augmenté à 7,5KWh/M²/an jusqu'au 1er janvier 2015 pour permettre au secteur de l'industrie d'améliorer la performance des pompes à chaleur au collectif tout en les vendant à un prix abordable.

 

 

 

Le confort en été

 

Cette nouvelle réglementation thermique 2012 conserve de celle de 2005 l'exigence de confort d'été dans les bâtiments qui consiste à garder une température agréable dans un local sans recourir à une climatisation.

 

Cette exigence calcule la température atteinte dans un local pendant une période de 5 jours chauds consécutifs grâce à l'indicateur Tic. L'objectif est alors de réduire l'inconfort pendant la saison estivale sans avoir recours à un système de climatisation.

 

 

De ce fait, la température atteinte en été lors d'une période 5 jours doit être inférieure à la température atteinte conventionnelle de référence (Tic Réf). Ainsi, la température calculée comme étant la plus chaude dans ces locaux pendant une période de 5 jours chauds ne doit pas dépasser un certain niveau, le Tic Réf. Evidemment, cette température de référence dépendra probablement de la localisation, de l'altitude, de la zone climatique mais aussi du genre d'utilisation des bâtisses.

 

 

Afin de limiter vos consommations d'énergie inutilement, il est fortement recommandé de renforcer l'isolation thermique de votre maison! Pour tout connaître de l'isolation, venez lire notre rubrique sur l'isolation!

 

 

 

Des exigences de moyen

 

 

En plus de ces trois règles imposées, la RT 2012 adjoint des exigences supplémentaires pour pouvoir atteindre son but.

 

Dans un premier temps, cette réglementation thermique impose l'accélération du développement des énergies renouvelables ainsi que des systèmes énergétiques performants pour les logements résidentiels en répandant les installations de production d'énergies renouvelables.

 

Par ailleurs, améliorer la qualité énergétique globale est primoridial pour les logements résidentiels en produisant localement l'énergie nécessaireavec l'installation d'éoliennes ou de panneaux photovoltaïques. A ce moment là, la consommation d'énergie primaire est fixée à 12KWhEP/M²/an.

 

 

D'autre part, garantir le confort de la maison et la qualité de l'architecture est essentiel pour ses habitants. Le bâtiment doit alors avoir une surface minimale de baies vitrées, 1/6 de la surface totale habitable, c'est-à-dire environ 17%, mais aussi comporter dse protection solaires. Ceci rappelle l'importance des apports du soleil qui se traduisent en éclairage naturel et en chauffage, ce qui est essentiel pour l'efficacité énergétique d'un bâtiment.

 

Enfin, la mise en oeuvre doit être garantie et assurée en effectuant le traitement des ponts thermiques ce qui mettra l'accent sur les derniers gisements rentables concernant l'isolation ainsi que le traitement de l'étanchéité de l'air de l'enveloppe des logements. Celui-ci sera alors obligatoirement évalué par l'évaluation de la "porte soufflante" dans les logements collectifs en attendant que les spécialistes puissent acquérir l'expérience et les compétences permettant de maîtriser un processus de qualité.