· 

Les raccordements photovoltaïque au plus bas niveau historique au 1er trimestre 2017 en France depuis les années 2010

Les raccordements photovoltaïque au plus bas niveau historique au 1er trimestre 2017 en France depuis les années 2010

Les raccordements photovoltaïque au plus bas niveau historique au 1er trimestre 2017 en France depuis les années 2010

installations domestiques (<9 kW) avec un niveau faible (environ 20 MW), « contredisant » l’hypothèse d’une substitution par des installations en autoconsommation,
– une hausse du segment des moyennes toitures (9 à 100 kW) qui, depuis son décrochage fin 2015, se redresse et s’établit à 30 MW ce trimestre,
– une stabilité du segment des grandes toitures (100 à 250 kW) à un niveau très bas (6 MW), segment où les volumes alloués par les vagues d’appels d’offres restent caractérisés par un taux d’abandon d’environ 40%,
– la quasi-absence de raccordement sur le segment des très grandes toitures (250 kW à 1 MW),
– une chute du segment des grandes installations (1 MW et +), qui s’inscrit à 27 MW ce trimestre avec une absence totale de raccordement d’installations de plus de 5 MW.

Écrire commentaire

Commentaires : 0